Il s’agit d’une course plus technique et sportive, peut-être moins aquatique que les autres.

Comptez 35 minutes de marche d’approche sportive pour accéder aux premiers obstacles.

A partir de là, nous enchaînons rappels, sauts, nage, petits toboggans jusqu’à l’arrivée.
Pas de marche de retour.

Le site est très sauvage, très encaissé, très esthétique et peu fréquenté.